#
#
#

L’Université de Paris, l’Université Paris Dauphine, l’Université Grenoble Alpes, ou encore côté écoles, l’EDHEC, l’IPAG,…

Non je ne fais pas la liste des meilleures universités et écoles de France !  Mais de celles qui ont déjà leur podcast.

 

Le podcast est un outil de plus en plus populaire dans l’enseignement supérieur.

 

En effet, une simple recherche “podcast université” sur google nous renvoie vers une série de liens de podcast d’universités tous plus récents les uns que les autres…Mais alors pourquoi la « révolution audible » citée en 2004 par Ben Hammersley – un journaliste de The Guardian – touche-t-elle désormais l’enseignement supérieur ?

Pourquoi le podcast est-il important pour les universités ?

On va se parler sincèrement…

De nombreuses écoles et universités ont besoin d’aide !

 

Dans les challenges que rencontrent une université on a : 

  • Le recrutement des étudiants
  • La rétention des étudiants,
  • Les besoins pédagogiques des étudiants, 
  • La relation avec les donateurs, 
  • La relation avec les partenaires, 
  • Le lien avec les anciens étudiants… 

Je continue ? Non je crois que vous avez compris ! 

Ces problèmes ont besoin de vraies solutions qui offrent une vraie valeur.

Podcast d’université : un excellent moyen de toucher les étudiants potentiels

Augmenter le nombre d’inscriptions n’est-il pas l’un des objectifs clés d’une université ?

L’audience des podcasts a augmenté de 10 à 20 % chaque année depuis 2013.

Et, selon Médiamétrie on constate une croissance de 15% d’avril 2020 à avril 2021.

Par ailleurs, l’accessibilité de ce format continue d’augmenter avec l’aide de technologies telles que :

  • Google Home,
  • Alexa d’Amazon,
  • Spotify et ses nouvelles options podcasts.

 

Cela signifie que le panel d’étudiants potentiels en mesure d’écouter un podcast s’agrandit… D’année en année.

 

La preuve ! Comme on le disait dans l’article : “LE PODCAST EN FRANCE : LES CHIFFRES-CLÉS” le podcast gagne du terrain chez les étudiants (+12%)

 

Une aubaine pour les universités qui, dans un secteur ultra-concurrentiel, cherchent à augmenter leur nombre d’inscriptions. 

Mais ce n’est pas tout !

Les avantages de l’audio pour créer de la notoriété

 

Avec cela, l’audio a des avantages uniques par rapport aux autres médias.

Selon l’étude CSA et Havas Paris, 87% des auditeurs hebdomadaires estiment que proposer des podcasts est un bon moyen de communiquer pour une marque. 

C’est donc un excellent moyen de créer de “l’awareness” (comprenez de la notoriété) pour une université. 

 

Elle peut mettre en valeur : 

  • L’expertise de son corps professoral (Leur techniques pédagogiques, les avancées de leurs recherches)
  • La vie universitaire
  • Les résultats de ses apprenants posts université (Que sont-ils devenus ?)

 

Un podcast efficace peut donc faire avancer les efforts de marketing. Mais surtout, avoir un impact plus important qu’un autre canal de communication.

 

Encore un doute ? Continuez à lire !

Le podcast favorise le “passage à l’acte”

 

Pour 27% des auditeurs français, le podcast donne envie de se renseigner sur le produit / service.

Imaginez donc un étudiant, qui sort du lycée, cherche à déterminer la prochaine étape de son parcours supérieur et tombe sur votre podcast…

 

Il va : 

  • Se renseigner sur votre université,
  • Passer potentiellement à l’acte (en allant sur votre site web, en se rendant à vos journées portes ouvertes)
  • Considérer votre université plus qu’une autre.

Le podcast favorise donc le passage à l’acte pour les auditeurs (Pas étonnant qu’ils se multiplient comme des Gremlins que l’on arroserait d’eau dans ce secteur).

 

La publicité sur les podcasts est plus appréciée

 

65% des auditeurs français pensent que la quantité de contenus promotionnels dans le podcast est “juste ce qu’il faut”.

Plus que tout autre support numérique.

 

Utiliser le podcast d’université pour adapter ses solutions pédagogiques

Université fermée ou non, il ne fait aucun doute que les nouvelles générations d’étudiants n’apprennent plus comme avant (Merci Monsieur Steve et Jamy de C’est pas Sorcier)

 

Et malheureusement pour les universités – Et heureusement pour les étudiants -… Une université se doit de s’adapter. 

 

Pourquoi les étudiants ont-ils recours aux podcasts d’université ?

 

L’étude menée pour l’université libre de Bruxelles sur les podcasts à l’université nous montre que les raisons principales du recours podcast pour les étudiants sont : 

  • Rattraper un cours manqué
  • Compléter et/ou structurer ses notes
  • Revoir un passage mal compris
  • Révisions en vue des examens

 

 

Le contenu audio pour plus de flexibilité pédagogique

Un autre élément important réside dans l’idée d’offrir aux étudiants un moyen multi-support de se former

 

C’est notamment le cas de l’université Paris 2 Panthéon-Assas qui, pour faire face aux nombreux confinements, s’est adaptée. 

 

En effet, en plus d’un système de diffusion en direct, l’université Paris 2 a déployé un  système de podcasts dans ses principaux amphithéâtres qui permet de visionner les enseignements : 

  • 48h après le cours, 
  • Pendant 7 jours.

 

Offrant ainsi aux étudiants plus de flexibilité pour organiser leur apprentissage depuis n’importe quel support : 

  • Ordinateur, 
  • Téléphone, 
  • Tablette.

 

 

Le podcast d’université, une alternative à la vidéo pédagogique 

83% des auditeurs de podcasts déclarent vouloir apprendre sans être devant un écran (Etude : Institut CSA

 

Ainsi, là où la vidéo a connu un engouement lié aux MOOC, puis exponentiel lié aux formations en ligne… L’heure est désormais venue pour la ressource vidéo à vocation pédagogique d’être challenger. 

 

Toujours selon l’Étude de Institut CSA, les ⅔ des auditeurs de podcasts aimeraient “apprendre en ayant la possibilité de faire autre chose en même temps”.

Ce qui coïncide avec l’idée que pour 84% des auditeurs français cela permet de se former n’importe où/n’importe quand.

Et on me dit dans l’oreillette que c’est cette grande flexibilité d’écoute qui va révolutionner le podcast d’université.

 

Avner UZAN

Les lecteurs de cet article ont également consulté ces contenus.