#
#
#

Longtemps ignorées, pour ne pas dire boycottées, les publicités podcast ne suscitaient que peu d’intérêt des annonceurs. 

 

Le problème ? Le contenu audio n’était pas (encore) optimisé pour la performance marketing. 

 

Sauf que, comme disait Mc Solaar, les temps changent… 

Et l’on voit désormais le secteur du podcast attirer les annonceurs en masse.

Est-ce l’arrivée de grands acteurs du streaming comme Spotify, Pandora ou Google Podcast qui a relancé la donne ? Ou, faut-il y voir autre chose ? 

 

Peu importe la raison, le secteur de l’audio bouge, et risque de bouger d’autant plus l’année qui arrive. 

On vous fait un topo de nos prédictions dans le secteur de la pub podcast pour 2022.

 

Tendances n°1 : Les pub podcasts vont devenir plus simples à produire et placer

Certes la popularité du podcast a attiré les annonceurs, mais, en réalité, ce n’est pas le seul élément…

 

Je m’explique. 

 

Même si l’audience d’auditeurs férus de podcasts augmentent à travers le monde, et en particulier en France, les annonceurs faisaient face à des problèmes techniques…

Désormais ce n’est plus le cas car les barrières à l’entrée se sont réduites considérablement ! 

C’est aujourd’hui beaucoup plus simple pour un annonceur de faire de la pub sur un podcast qu’il y a 5 ans. 

 

Jadis, il aurait fallu à un annonceur de chercher les podcasts pertinents pour sa marque, contacter les hôtes des podcasts, négocier les tarifs… Quelle tannée !

On peut expliquer cela par la multiplication des plateformes de publicités podcasts qui cherchent toutes à tirer leur épingle du jeu comme :

  • Gumball,
  • Midroll,
  • Podcorn,
  • AdvertiseCast.

 

Spotify par exemple, propose à travers son programme Spotify Advertising un outil gratuit à disposition spécialement dédié à la pub podcast.

 

Tendance n°2 : Les outils de mesure numérique gagnent en importance

Jadis, lorsque le podcast ne représentait qu’un secteur de niche, composé de quelques podcasteurs fans d’audio et de micro à l’ancienne… La mesure était quasiment impossible. 

 

A vrai dire, elle n’était pas non plus une priorité. 

 

Les podcasteurs misaient surtout sur le contenu, le matériel, et les invités.

Coté mesure, c’était la foire à la saucisse avec : 

  • Des outils indépendants par-ci par-là,
  • Des méthodes artisanales peu fiables,
  • Une automatisation presque inexistante…

 

Or, la popularité du contenu audio suscite désormais la convoitise des annonceurs… 

Sauf, que ceux-ci veulent voir : 

  • Des données traçables,
  • Des courbes qui indiquent une évolution,
  • Du retour sur investissement.

 

L’arrivée d’acteurs comme Spotify, Apple Podcast et Google Podcast change désormais la donne. 

Et, petit à petit, on voit naître des nouveaux outils de mesures qui permettent de : 

  • Quantifier l’engagement d’un épisode de podcast,
  • Évaluer la conversion des auditeurs en clients,
  • Automatiquement traduire un podcast.

 

C’est une révolution puisque cela permet aux annonceurs de : 

  • Gérer leur budget, 
  • Allouer leur dépenses au bon podcast (ou bon épisode),
  • Sélectionner le bon moment de positionnement de la pub (pre-roll, mid-roll, post-roll)

 

Tendance n°3 : Les auditeurs vont entendre plus de pub podcast

En termes de pollution publicitaire, le podcast est un “medium écologique » !

 

Oui je sais, ça ne veut rien dire.

Je m’explique, si l’on regarde les réseaux sociaux, on obtient : 

  • Une publicité toutes les 3 stories sur Instagram,
  • Deux publicités sur une vidéo Youtube,
  • Des publicités en continu sur Facebook…

 

Et à défaut de faire tousser, cette pollution publicitaire agace, énerve, perturbe.

 

Par conséquent, le niveau de tolérance aux publicités sur ces médias est faible. 

Dans le secteur audio, c’est l’inverse ! Le podcast n’est pas (encore) pollué. 

Résultat, on est persuadé qu’en 2022, l’augmentation de la publicité sur ce medium ne devrait pas affecter sa popularité.

 

Tendance n°4 : Plus de transparence dans la publicité Podcast

En tant qu’utilisateurs Sur Facebook, on peut rapidement savoir pourquoi on a été ciblé par une publicité. 

 

Ce genre de transparence n’est pourtant pas née du jour au lendemain. 

Au contraire, Facebook a souvent dû se faire taper sur les doigts avant de mettre en place ce type de fonctionnalités. 

Dans le secteur du podcast, on y arrive tout doucement. 

 

Ainsi, si les annonceurs poussent d’un côté pour obtenir plus de données sur le comportement des auditeurs. 

En utilisant des tactiques comme : 

  • Ajouter un URL tracké à la publicité, 
  • Identifier les auditeurs via leur adresse IP, 
  • Obtenir des informations de comportement d’auditeur via les analytics.

De l’autre, les auditeurs se défendent et comptent bien se faire entendre. 

 

Oui, car les plateformes ne pourront pas échapper à ce souci de transparence. Et les auditeurs vont vite demander des comptes.

 

L’exemple de la plateforme Overcast 

C’est le cas de la plateforme Overcast, qui, dans une récente mise à jour a offert ce genre de service à ses auditeurs.

 

Désormais, il est facile en quelques clics pour un auditeur de savoir quels services sont utilisés par les podcasts pour : 

  • Les tracker dans leur écoute 
  • Leur proposer des publicités.

 

Tendances n°5 : L’avènement de la Publicité podcast programmée

Dans l’histoire du podcast, la publicité programmatique a très souvent été limitée. 

 

Technologiquement trop compliquée à mettre en place à l’époque, les annonceurs préféraient renoncer.

Pour les plus aventureux, il fallait presque tout créer manuellement pour : 

  • Trouver les podcasts pertinents,
  • S’adresser aux podcasteurs appropriés, 
  • Demander des placements,
  • Définir les placements,
  • Négocier les tarifs, 
  • Veiller à l’implémentation.

 

Mais, ça, c’était avant.

Désormais, la technologie programmatique s’est développée et on retrouve des marchés publicitaires pour les podcasts :

  • Gumball, 
  • Midroll, 
  • Podcorn,
  • AdvertiseCast.

 

Maintenant, un catalogue entier et exclusif de podcasts peut être acheté par programmation avec un ciblage d’audience, un contenu et une sécurité de la marque.

Résultat, les dépenses en publicité podcast programmatique devraient atteindre 106,5 millions de dollars d’ici 2022. 

 

Et vous ? Vous voyez quoi en 2022 qui risque de faire évoluer le secteur de la publicité podcast ?

Avner UZAN

Les lecteurs de cet article ont également consulté ces contenus.